Rejoignez-nous !

Nous avons 13 invités et aucun membre en ligne

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
317
Hier :
254
Semaine :
854
Mois :
5250

Articles récents

L'école de danse s'expatrie :

Mobilo-fini

L'école de danse, suite aux difficultés que lui causent le Maire et son adjoint à la culture, décide de changer d'adresse et de renoncer à poursuivre son activité sur Lorgues.

En effet l’année 2014-2015 a été marquée par nombre d’embuches de la part de la municipalité : comptabilisation des effectifs, changements de salle intempestifs, attribution de salle inadaptée, non remise de clés d’une salle « attribuée » pour la confection des costumes, accusation de vandalisme, …

Mobilo-LogoMobilo-dance

Voilà qui met fin à trente ans d’investissement et de passion sur la commune !

Au milieu des années quatre-vingts, Nathalie GALUSI frappe à la porte du club Léo Lagrange et propose la mise en place au sein de la structure d’un cours de danse. Le bureau et son président de l’époque, Albert AUGUSTE, acceptent le défi et c’est ainsi que commence la carrière de professeur de Nathalie. Très vite, avec son talent de danseuse, elle démontre ses grandes qualités d’enseignante et d’artiste chorégraphe.

Plus tard, c’est la naissance de la compagnie Mobil’ô, qui, avec le soutien de ses élèves et de leurs parents deviendra l’école de danse de Mobil’ô.

Dans certaines familles ce sont deux générations de pratique qui prennent fin brutalement. Ce qui a mis tant d’années à se construire est aujourd’hui balayé.

A Lorgues, fini Mobil’ô,

finis les cours de danse depuis l’âge du pioupiou de 4 ans à celui de l'adulte,

finies les équipes de mamans et mamies qui œuvrent, durant des mois, à la réalisation des costumes,

finis les papas qui bricolent les accessoires du spectacle,

fini le gala, la grande fête de fin d’année qui par sa beauté et sa richesse en disait long sur la passion au cœur de tous ses acteurs !