Rejoignez-nous !

Nous avons 16 invités et aucun membre en ligne

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
138
Hier :
222
Semaine :
138
Mois :
4534

Articles récents

A Lorgues, socialement parlant …

ccas

    En ces temps difficiles, notre commune, forcément, n’est pas épargnée. La difficulté sociale est bien présente et gagne du terrain. Dans la nécessité, la crise, les comportements changent, certains se protègent et d’autres, moins frileux, essayent de faire face à la situation.

    C’est forcément dans ce cadre, que plus encore, il faut être inventif pour proposer des solutions visant à améliorer le quotidien jusqu’à mettre en place des actions, des projets, un fonctionnement et une gouvernance réactifs.

    Les élus de "Tous pour Lorgues", depuis leur élection en mars 2014 ont demandé que soit créée sur la commune pour répondre à l'’obligation une obligation légale : la commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées (article L.2143-3 du code général des collectivités territoriales du 12 mai 2009 pour les communes de plus de 5000 habitants) en précisant les missions de cette commission. Cette commission a effectivement été créée et les élus siégeants sont Mme CHEVALLEREAU, M. MENET, M. BERTRAND, M. KHATCHIKIAN, M.AUGUSTE.

    Autre obligation non respestée à Lorgues, celle de procéder annuellement à l’analyse des besoins sociaux sur la commune : Décret n°95-562 du 6 mai 1995 relatif aux centres communaux et intercommunaux d'action sociale. Sous cette désignation se cache tout simplement un outil efficace pour organiser et budgétiser annuellement et efficacement le centre communal d’action sociale. Dans ce cas, et c’est la force de cette démarche, la commune agit en partenariat avec les prestataires et organismes sociaux. Ce travail aurait pu éviter les subventionnements successifs de la mairie à l’adresse du CCAS en déficit chronique (pour des sommes supérieures à 100 000 €). Afin de permettre la mise en place de cet outil, Denis AUGUSTE élu de "Tous pour Lorgues" et membre conseil d'administration du CCAS a obtenu de ce conseil l'autorisation de collecter les informations nécessaires pour amorcer le travail.

Notons aussi la disparition des permanences du CLIC (Centre Local de Coordination de l’Information), outil majeur de maintien à domicile des personnes âgées.

En marge de ces manquements, sur la « petite page » CCAS du site municipal, on vous indique que : Pour les étrangers, le service se charge de la « Transmission du dossier à l’Agence de l’Accueil des Etrangers et des Migrants » alors que cette agence n’existe plus et qu’elle est remplacée depuis mars 2009 par l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration. Ce qui revient à dire que cette page n’a pas été revisitée et réactualisée depuis 2008.