Rejoignez-nous !

Nous avons 2 invités et aucun membre en ligne

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
107
Hier :
222
Semaine :
107
Mois :
4503

Articles récents

Le spectacle municipal : Gardons le cap !

images

Nombre de français sont déçus par les représentants politiques nationaux beaucoup trop carriéristes et sourds à leurs préoccupations. Nous avons besoin de voir renaître l’élan citoyen depuis la proximité territoriale et les fondations de la république que sont les communes. Malheureusement bien des élus locaux se contentent dans leurs faits et gestes d’imiter les hauts responsables en politisant leurs actes et de rechercher, comme les grands, matière à carrière dans leurs mandats cumulés.

Le conseil municipal est, par définition, l’assemblée délibérante de la commune chargée de régler les affaires de celle-ci.

A Lorgues, cette instance est principalement l’occasion, pour les élus, de découvrir les décisions déjà prises par le maire et de permettre à celui-ci de pavaner devant ses « Ultras » venus boire ses paroles et applaudir sa présence. Lorsque des questions sont posées par les membres de l’opposition, loin d’y répondre, M. ALEMAGNA, profite de l’instant pour se lancer dans un monologue sans queue ni tête et dont l’objectif est d’abreuver ses fans.

Les élus de la majorité ne semblent autorisés uniquement à lever la main pour voter favorablement les pseudo-délibérations. Il est fort probable que bien souvent, les élus de « Lorgues au cœur avec passion » doivent refouler l’envie d’intervenir au risque de se voir qualifier de « traitre », car seule la voix du maire doit compter.

Lorsque l’opposition, aussi constructive ou argumentée soit-elle, semble insister, plus que le bourgmestre ne puisse tolérer, s’ensuivent des joutes verbales aussi incontrôlées qu’inutiles dans lesquelles le haut responsable de la commune n’hésite pas à rabaisser, insulter les élus de la commune bafouant de ce fait sa représentation juridique.

Le conseil municipal de Lorgues, à cause du manque de contrôle et de respect de la démocratie du premier magistrat, est trop souvent un bien triste spectacle, dans lequel nous sommes des figurants. Même si le rôle, auquel nous sommes réduits, n’est pas celui auquel la République nous destine, nous entendons le mener jusqu’à son terme par respect pour nos électeurs et pour l’engagement qui est le nôtre !