Rejoignez-nous !

Nous avons 10 invités et aucun membre en ligne

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
45
Hier :
50
Semaine :
45
Mois :
986

Articles récents

Le rapport annuel sur le service de l’eau et de l’assainissement :

fuite

Des fuites parfois visibles !

 

A la lecture de ce document, il ne semble pas qu’il y ait de problème particulier, mais il serait intéressant d’avoir ou de rechercher des points de comparaison.

En première approche, le rapport nous fournit une indication sur le rendement primaire du réseau. C'est le rapport entre le volume d'eau consommé par les usagers (particuliers, industriels) et le service public (pour la gestion du dispositif d'eau potable) et le volume d'eau potable d'eau introduit dans le réseau de distribution. Plus le rendement est élevé (à consommation constante), moins les pertes par fuites sont importantes. De fait, les prélèvements sur la ressource en eau en sont d'autant diminués. Le décret du 27 janvier 2012 pénalise les collectivités qui ne respectent pas un seuil minimum de rendement, au regard de la consommation de leur service et de la ressource utilisée:

Lorgues : Le rendement primaire est de 62.95 %, la moyenne nationale est de 72 %

Un autre indicateur non fourni par le rapport (donné en %) permet de positionner la « performance » de réseau lorguais dans sa catégorie de profil tenant compte du nombre d’habitants et de l’étendue du réseau. Plus pertinent, il traduit le volume des pertes en fonction de la longueur de la canalisation. La gravité des fuites ne dépend pas seulement du débit, mais aussi de leur durée. Une fuite d’une journée peut être moins gênante qu’une perte régulière. »

Deux types de calculs sont possibles :

Indice linéaire de perte en litres/heure/kilomètre, ce sont 454 litres sont perdus en 1heure et sur 1 km sur le réseau lorguais. Ce qui peut être considéré comme très important car, pour notre pays, en zone rurale la moyenne est de 50 à 100 litres/heure/km.

Ou

Indice linéaire de perte : 10.9 m3/km/jour

Ce qui positionne Lorgues bien au-dessus de la moyenne nationale mais dans la tendance supérieure de la région PACA (Sources : Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie)

Le réseau lorguais est-il trop important ?

Pour la catégorie la moyenne est de 28m/habitant donc pour Lorgues cela correspondrait à environ 266 km soit plus de deux fois plus.

Tous ces éléments nous indiquent la grande nécessité d'améliorer les performances de notre réseau trop vétuste.

Dans ce même rapport, des données sur le prix d’achat eau, le coût de l’entretien du réseau seraient bienvenues.

Concernant l’Achat de 313 254 m3 à Entraygues soit 23.4 % de la globalité, il semble que le prix au m3 avoisine les 90 centimes d’euro.